Monsieur le Bonheur

Monsieur le Bonheur, incarné par l’Abbé Jean-Marie Brochu, est le personnage qui a inspiré la création du Noël du Bonheur, organisme à but non lucratif qui a vu le jour au cours d’une première levée de fonds à la veille de Noël en 1963 au bénéfice des patients de l’hôpital St-Augustin.

Doté d’un grand talent de communicateur et guidé par les valeurs chrétiennes et l’entraide humanitaire, il s’est d’abord fait connaître sur les ondes radiophoniques de la C.J.L.R dès 1962 à travers la diffusion quotidienne de mots inspirants destinés à la population de Québec et de Chaudière-Appalaches. Il a également participé à plusieurs émissions télévisées, dont une continuité de 7 mois à TVA-Télé-4, à Québec.

Le 24 juin 2012 marque le 50e anniversaire du personnage de Monsieur le Bonheur qui a cumulé à ce jour au-delà de 13 500 messages radiophoniques.

L’abbé Jean-Marie Brochu

Lorsqu’il est devenu Monsieur le Bonheur en 1962, l’Abbé Brochu avait déjà 10 années d’accomplies en tant que prêtre, titre qu’il obtient le 7 juin 1952 à l’âge de 26 ans. Il fut également secrétaire à l’Archevêché de Québec et notaire à la Chancellerie, fonction occupée quelques semaines seulement après son ordination jusqu’en 1972. Pendant cette période de 20 ans, l’abbé Brochu a cumulé plusieurs autres fonctions :

    • Chargé d’un cours de rubriques au Grand séminaire
    • Aumônier diocésain de la Jeunesse indépendante catholique féminine (J.I.CF.)
    • Président de la Commission de la Pastorale de l’Expo 1967
    • Directeur diocésain de l’Office des Communications Sociales
    • Attaché de presse du Cardinal Maurice Roy
    • Chargé des relations publiques et de l’information à l’Archevêché
    • Secrétaire-trésorier à la Société Ecclésiastique St-Joseph, Société mutuelle d’entraide aux confrères Âgés, malades ou handicapés
    • Fondation du Noël du Bonheur en 1963

En plus de ses activités, il devint curé de la paroisse St-Charles Garnier à Sillery pour une période de 12 ans (1972-1984). Au nombre de ses réalisations au cours de cette période, signalons la Fondation Vingt-Cent (20-100) dont la mission était de prêter de l’argent sans intérêt aux plus démunis pendant la crise de 1981-1983.

Reconnaissances officielles

1981Présenté au Gala de la Personnalité organisé par les Jeunes Chambres
1983Prix annuel de la Caisse populaire de Sillery pour la Fondation Vingt-Cent
1990Présenté au Gala de la Personnalité du Club Richelieu
1995Décoré de l’Ordre du Mérite de la Société St-Jean-Baptiste de Québec
1999Prix d’Entraide du Gouverneur Général du Canada décerné par Madame Adrienne Clarkson en mains propres
2003Nommé membre de l’Ordre du Canada, décoration remise par Madame Clarkson le 30 octobre 2004
2011Médaillé de l’Assemblée Nationale par Patrick Huot, député de Vanier, en présence du Premier Ministre M. Jean Charest

Son œuvre de l’Être de bonté, de dévouement se continue. Le réconfort et l’amour sont ses motivations quotidiennes.

Merci à l’Abbé Jean-Marie Brochu, Monsieur le Bonheur si bien personnifié, pour vos actions de générosité prodiguées depuis toutes ces années. Vous êtes une source d’inspiration !